memoire de Plouider
Slogan du site
Descriptif du site
Hommage à Roger CALVEZ
Article mis en ligne le 7 décembre 2011

par dede , GAC Yvon , Beatrice LE FUR
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Un ancien qui meurt c’est une encyclopédie qui brûle , rien n’est plus vrai si l’on évoque Roger CALVEZ.

Il fut la première personne que nous avions enregistrée.

2008 - Enregistrement de Roger réalisé à Pratmeur


JPEG - 320.4 ko

JPEG - 9.5 ko

hommage rendu par Jean Pierre LE VERGE lors de la cérémonie religieuse du 23 septembre 2011

Il est singulier de dire que la vie de Roger a été peu commune, elle se distingue à plus d’un titre.

Notre très nombreuse présence en témoigne.

Très jeune, Roger a la condition paysanne chevillée au corps ; c’est ainsi qu’il milite et s’aguérit à la J.A.C. des années 50.

Cet enracinement Roger n’a eu de cesse de le porter, de l’élargir, de le faire fructifier durant toute une vie professionnelle, socio-professionnelle et d’élu.

Il était de ceux qui avaient compris que l’évolution de la condition paysanne, du monde rural, de l’accès à la modernité ne pouvait se réaliser sans un environnement organisé.

Ici nait le pourquoi, les réponses à ses multiples engagements.

C’est ainsi qu’il contribue à l’organisation de la zone légumière et à la création de la SICA en 1961

De cette première grande réalisation collective, il était très heureux, considérant à juste titre, avoir rendu dignité et fierté au monde paysan, ou, plus près de lui, au monde ’’Pagan’’ qu’il affectionnait tant.

S’en suit l’organisation du financement de l’agriculture et de la nouvelle ruralité ; c’est pourquoi, il s’engage à la Caisse locale de Crédit Agricole de Lesneven et à la Caisse Régionale de Quimper.

De ces années enthousiasmantes, Roger retiendra sa contribution au soubassement du développement local et d’avoir touché au plus près de la vie des gens.

Pour toute son action en faveur du monde rural, Roger reçu en 1994 les insignes de Commandeur dans l’Ordre du Mérite Agricole.

S’ensuivront ses engagements d’élu. Monsieur Le Maire s’en fera l’écho.

Résumer la vie de Roger c’est avant tout, s’attarder, méditer sur le comportement, l’inspiration d’un homme dont la finalité aura été l’intérêt général.

Attentionné, à l’écoute, il aura la mesure du possible répondu aux doléances de tout un chacun.

D’un contact très familier, il respirait par sa simplicité une sympathie naturelle tissant au fil de sa vie d’innombrables amitiés.

Dans ses relations, il avait le souci de l’autre, il recherchait le bien commun, toujours de manière désintéressée.
Sa grande modestie lui aura apporté une autorité naturelle, respectée.
Pour autant, il n’aimait pas qu’on l’appelle Monsieur, mais : ROGER

  • Roger
    • Quelle destinée !
    • Quel beau parcours !
    • Quel exemple de vie assumée !

Pour ce parcours, Roger a bien sur évolué dans un environnement familial exemplaire, exceptionnel

Son épouse Aline, toujours d’égale humeur, ouvrant sa porte à qui le souhaitait, ses enfants, ses petits enfants qui l’ont si bien épaulé.

Merci à cette grande famille CALVEZ

Toute notre gratitude.

Merci ROGER

retour haut de page


JPEG - 5 ko

Hommage rendu par Jérome Ronvel Maire de Plouider, conseiller général, lors de la cérémonie religieuse du 23 septembre 2011

Nous voici très nombreux à accompagner Roger pour son dernier voyage dans son pays natal, cette commune qu’il aimait tant, qu’il n’a jamais oubliée, où il reposera désormais parmi les siens.

Je tiens tout particulièrement à souligner la présence de la délégation de MILLBROOK.

Roger a été élu conseiller municipal en 1959 à l’âge de 33 ans.
A la suite du décès brutal de Jean RIOU, Maire de la commune, il est élu maire en 1961.

11 restera à ce poste jusqu’au 1995, date à laquelle il décide de mettre fin à son mandat local.

En 1982, il est élu Conseiller Général du Canton de Lesneven, fonction qu’il occupe jusqu’en 2001.
A 75 ans il décide de mettre un terme à ses activités et de vivre une retraite bien méritée à Prat Meur.

42 ans au service de la collectivité, c’est tout le parcours de Roger.

Outre les fonctions de Maire et Conseiller Général, Roger a assumé de nombreuses responsabilités .
-*Président du SIVOM de la Côte des Légendes,
-*Président du Syndicat d’eau potable de Goulven - Plouider - Plounéour Trez,

  • Président du Syndicat d’électrification rural de Lesneven
  • Président du SIVU de la piscine de Lesneven,
  • Vice président du Syndicat mixte du Bas Léon
    Et j ’en oublie...

Toutes ces fonctions, il a pu les remplir sereinement car il avait un soutien total de sa famille, en particulier de son épouse Aline qu’il considérait comme la meilleure secrétaire.

Dans toutes ces instances, il a été un élément moteur, car Roger savait faire entendre sa voix quand il le fallait.

Aussi bien dans les réunions publiques que dans les manifestations festives, quand il chantait le BRO GOZ VA ZADOU ou MON IRLANDE.

Sa stabilité et son dévouement ont été, sans aucun doute, pour beaucoup dans l’évolution de PLOUIDER et de sa région.

Parmi les réalisations marquantes sur la commune, il y a notamment :

  • L’alimentation en eau potable et en électricité,
  • Le complexe sportif,
  • Et en tout dernier lieu, la mairie et la salle polyvalente.

Roger était un homme très actif, mais aussi très sociable.
C’était un homme simple, resté accessible,aimable et il aimait rencontrer les gens.

Il a été un lien permanent entre tous les habitants de la commune et du canton.

Chacun ici se souvient de la gentillesse avec laquelle il répondait à toutes les sollicitations.

Quiconque lui demandait un rendez-vous était reçu soit à la Mairie, à son domicile ou parfois dans la salle de traite très tôt le matin.

Au-delà des divergences d’opinion, il montrait toujours du respect surtout à ceux qui étaient chargés des affaires publiques, non seulement parce qu’ils étaient élus, mais aussi parce qu’ils étaient responsables et à ce titre dignes de respect.

Au nom de tous et en particulier des Plouidéroises et Plouidérois, soit remercié Roger pour ton action.

Des remerciements particuliers pour le soutien apporté aux responsables politiques actuels.

Je voudrai dire aussi notre amitié à toute sa famille.

La nombreuse assemblée ici présente est une preuve, s’il en fallait, de l’estime que chacun portait à Roger.

Soyez assurés de notre soutien dans ces moments difficiles.

KENAVO ROGER.

retour haut de page


HOMMAGE A M. Roger CALVEZ, Maire honoraire En préambule à la réunion du conseil municipal du 30 septembre 2011

M. Jérôme RONVEL, Maire de PLOUIDER procède à la déclaration
suivante :

« Avant l’examen des questions à l’ordre du jour, je voudrais évoquer la mémoire de Roger CALVEZ
qui nous a quitté le 21 septembre.

Quels que soient les hommages que nous avons pu lui rendre, les uns et les autres, je crois important
qu’au sein du conseil municipal, nous évoquions une dernière fois sa mémoire.

Roger est né à Plouider le 29 mai 1926.

  • Le 8 mars 1959, il est élu conseiller municipal à l’âge de 33 ans.
    Il est élu maire en 1961, à la suite du décès brutal de Jean RIOU et le restera jusqu’en 1995.
  • Le 12octobre 1995, il est nommé Maire honoraire par arrêté du Préfet.
  • En 1982, il est élu Conseiller Général du canton de LESNEVEN, fonction qu’il occupe jusqu’en 2001.

Outre les fonctions de Maire et Conseiller Général, Roger a assumé de nombreuses responsabilités :

  • Président du SIVOM de la Côte des Légendes
  • Président du SAEP Goulven – Plouider – Plounéour-Trez
  • Président du SER de Lesneven
  • Président du SIVU de la piscine de Lesneven
  • Vice-Président du Syndicat mixte du Bas Léon.

Dans ces instances, il a été un élément moteur.

Parmi les réalisations marquantes sur la commune, il y a notamment :

  • L’alimentation en eau potable et en électricité
  • Le complexe sportif
  • La mairie – salle polyvalente.

Durant son mandat au Conseil Général, il a été en outre à la base du dossier de la brigade de gendarmerie de Lesneven.

Pour ma part, j’ai côtoyé Roger au sein du conseil municipal de 1983 à 1995 avec René PAUGAM et Béatrice BERTHOU.

Je l’ai également accompagné pour la réalisation de la piscine en tant que Président du comité de pilotage.

Durant ces deux mandats, j’ai pu apprécier ses qualités humaines, mais aussi son envie de rendre service.

Outre ses activités d’élu, Roger CALVEZ a beaucoup milité au sein des instances agricoles.

Roger CALVEZ s’est vu décerné la décoration du Commandeur dans l’Ordre du Mérite agricole par M. PUECH, Ministre de l’Agriculture et de la Pêche le 30 décembre 1993.

La décoration lui a été remise par M. FREMONT, Préfet du Finistère.
Lors de la cérémonie de remise de cette décoration, le Préfet avait évoqué le combat mené par Roger à partir des années 60 en disant :

« Pour Roger CALVEZ, l’agriculture a toujours été un mode de vie et une raison d’être. »

Je salue la mémoire de Roger CALVEZ au nom du conseil municipal et par delà au nom de toute la population de PLOUIDER.

Cet hommage sera inscrit au registre de nos délibérations afin de laisser aux générations futures l’exemple d’un bon serviteur de la commune de PLOUIDER. »
Cet hommage a été suivi par une minute de silence en mémoire de M. Roger CALVEZ.

retour haut de page


JPEG - 8.1 ko

 27/10/2001 -INAUGURATION ESPACE-RENCONTRES A PLOUIDER

HOMMAGE DU SOUS-PREFET A ROGER CALVEZ

Comment sur cette côte des légendes ne pas évoquer l’histoire ancienne de Plouider dont tant de vestiges marquent le passé. J’ai souvent dit à l’occasion de mes interventions dans ce vieux pays léonard combien je me sentais bien dans des lieux imprégnés de l’histoire des hommes. Il reste toujours quelque chose de la vie passée, ce qui nous est transmis sous forme de coutume, de croyance, tout ce qui crée notre attachement à une terre façonnée par le labeur de nos ancêtres, par l’accumulation des connaissances, par le sacrifice de ceux qui ont lutté pour que nous soyons plus heureux, mieux instruits, plus libres aussi. La liberté est un peu comme l’air que l’on respire on s’aperçoit qu’elle existe lorsqu’elle commence à manquer.
A Plouider on s’est battu pour elle à RUNEVEN, la colline d’EVEN compagnon du duc de Bretagne, Alain de BARBETORTE, porte le nom de celui qui a affronté victorieusement les Normands. Une croix marquée d’une épée commémore ce fait d’armes.

On voit encore dans le parc an dol (le champ de table) le dolmen qu’un cairn avait longtemps dissimulé à la vue. On voit également encore le pont de pierre qui enjambe la Flèche et qui changeait de nom, matin et soir. Un de vos compatriote dont l’histoire locale a gardé le souvenir, « Yffic », le franchissait gaillardement le matin ce qu’il n’était plus capable de faire au retour à cause d’une fâcheuse intempérance qui le précipitait régulièrement dans la rivière. Il persistait pourtant chaque jour et se vengeait du pont en l’appelant le soir “le pont du diable” alors que le matin c’était “ le pont du paradis “

Les temps ont changé bien sûr, les Normands sont nos voisins, et les Kakous ne regardent plus la messe par les meurtrières de la chapelle St Fiacre pour que ne se mêlent pas à la population les descendants de lépreux que l’on croyait toujours contagieux.

Plouider a franchi les siècles, s’est doté dans les années cinquante d’une 2CV après que le conseil municipal eut constaté, je cite, “que la commune était dépourvue de moyens de transports rapides”
Elle avait auparavant construit une école publique, dans laquelle nous nous trouvons aujourd’hui rénovée en local dédié à la vie associative. En lui donnant le nom “ espace rencontres” le conseil municipal affirme sa volonté de maintenir une vie sociale active au centre bourg ainsi que son souhait de favoriser le développement des liens de convivialité entre les habitants.
Quoi de plus essentiel à une époque où la télévision transporte le monde dans notre salon mais nous éloigne de nos voisins ?
Nous avons évidemment besoin de nous retrouver pour la réalisation d’objectifs communs, et la liberté d’association que nous tenons de cette grande loi de 1901 dont nous fêtons aujourd’hui le centième anniversaire, nous en donne la possibilité. L’homme est un être collectif dans la mesure où il ne peut survivre seul.
Nous sommes organisés en collectivités de toutes tailles, nationale et communale mais la vie locale se nourrit du besoin de ses habitants de partager des passions communes, fertiles, philanthropiques, sportives, culturelles ou autres, d’une manière désintéressée ce qui donne toute sa valeur au bénévolat.

M.le maire, je suis heureux de présider à l’inauguration de cet équipement collectif pour lequel je vous adresse des félicitations que vous partagerez avec le conseil municipal. Mais lorsque l’on évoque, à Plouider, la vie municipale, comment ne pas penser à celui qui l’a animée pendant 40 ans.
Je sais M. le maire que vous ne m’en voudrez pas si j’évoque la vie publique de Roger Calvez, votre prédécesseur. Imaginons ce que sont 40 années de vie publique, 40 Années passées au service des autres. C’est un don de soi. Il faut pour y réussir une volonté formidable, un engagement total à la chose publique, une conviction entière que ni les déceptions ni les désenchantements, ni les petites ou grandes trahisons ne viennent ébranler. Il faut aussi, dans nos communes où rien n’échappe à personne, mener une vie personnelle irréprochable.

M.Calvez, on ne tient pas 40 ans face à l’électeur par hasard. Vous avez accroché dans la salle du conseil les portraits de 5 présidents de la République.
Votre vie élective ressemble à un règne mais votre trône est tressé de gentillesse, de disponibilité et de sagesse.
Je ne crois pas utile de rappeler tout ce que vous avez accompli pour votre commune et le canton de Lesneven dont vous avez été l’élu pendant près de 20 ans. Vous avez tout connu et participé à toutes les évolutions institutionnelles locales de la deuxième moitié du XX siècle. Vous êtes reconnu comme une grande figure du Finistère.

Vous appartenez à cette race d’hommes à qui l’expérience a donné quelque chose de précieux : la sagesse, cette vertu faite de l’humilité qui conduit à se dire que l’on a peut-être pas toujours raison et qu’il est important d’écouter les autres.
Vous êtes une de ces personnalités que la Bretagne sait produire, qui évoque la solidité, la stabilité, l’équilibre, la mesure, la fidélité avec un œil sur l’avenir et un autre sur les traditions pour que les évolutions si rapides qui affectent notre vie courante n’emportent pas les valeurs dont nous sommes les héritiers.

M.Calvez, vous avez beaucoup d’amis, vous êtes respecté par vos concitoyens bien sûr mais également par vos pairs élus, ce qui est un gage de reconnaissance de la réalité et de la valeur de votre engagement pour la collectivité. Si vous vous êtes fait un prénom, car si l’on parle de Roger c’est de vous qu’il s’agira, c’est parce que vous avez non seulement la considération de tous mais aussi leur affection.
Permettez au dernier sous-préfet que vous avez connu dans l’exercice de vos fonctions de vous dire que vous avez la mienne.

Alors que la commune souhaitait vous honorer une fois de plus pour tout ce que vous lui avez apporté et sur l’exemple de désintéressement, de probité, de dignité que vous manifestez encore auprès de ses habitants, je ne cache pas le plaisir que j’ai eu mon cher Roger, à joindre ma voix et mon témoignage à ceux de vos nombreux Amis.

Claude Valleix

retour haut de page


30/12/1993 - ORDRE DU MÉRITE AGRICOLE

JPEG - 190.3 ko
JPEG - 320.4 ko
JPEG - 148 ko
JPEG - 569.5 ko
JPEG - 253.8 ko
JPEG - 216.1 ko

retour haut de page


15/01/1994 - INAUGURATION DU COMPLEXE MAIRIE- Agence postale - Salle Polyvalente

JPEG - 137.5 ko
JPEG - 63.6 ko
JPEG - 152.2 ko
JPEG - 56.4 ko
JPEG - 162.5 ko
JPEG - 91 ko
JPEG - 89.6 ko
JPEG - 88 ko
JPEG - 78.7 ko
JPEG - 80.3 ko

retour haut de page


24/03/1998 MÉDAILLE DE VERMEIL

Roger décoré de la médaille de vermeil par son ami de toujours Alphonse ARZEL pour ses 34 années en tant que maire de Plouider

JPEG - 82.5 ko
JPEG - 97.6 ko

retour haut de page


COMITÉ De JUMELAGE PLOUIDER/MILLBROOK

 photos diverses

JPEG - 76.4 ko
JPEG - 87 ko
JPEG - 114.2 ko
1986 1989 1990
JPEG - 60.7 ko
JPEG - 83.8 ko
JPEG - 103.9 ko
1990 1990 1990
JPEG - 122 ko
JPEG - 67.8 ko
JPEG - 58.7 ko
1991 199x 199x

retour haut de page


LE PARDON DU FOLGOET

JPEG - 58.3 ko
JPEG - 86.4 ko
JPEG - 65.2 ko
JPEG - 69 ko
JPEG - 42.2 ko
JPEG - 69.6 ko

retour haut de page


Forum
Répondre à cet article

Dans la même rubrique

Roger Calvez
le 1er février 2009
par dede


pucePlan du site puceContact puceMentions légales puceEspace rédacteurs puce

RSS

2009-2017 © memoire de Plouider - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.47
Hébergeur : infini.fr