logo site
memoire de Plouider
Slogan du site
Descriptif du site
logo article ou rubrique
Le calvaire de Kerdives
Article mis en ligne le 27 mars 2019
dernière modification le 7 avril 2019

par GAC Yvon

LE CALVAIRE DE KERDIVES

Une croix de mission

Inventaire d’Yves Pascal CASTEL (Atlas des croix et calvaires du Finistère) :

N° 2141. Kerdivès Nord, croix de mission
Matériau : granite kersanton
Hauteur : 5 mètres
Une date : 1882.
Trois degrés.
Socle biseauté : MISSION 1882.

Fût rond, écots,
Chapiteau.
Croix à fleurons et crucifix.

Erigée en 1978 à cet endroit grâce aux habitants de Dourmap et de Kerdivès.
Socle de l’ancienne croix : MISSION 1922.


Croix, manoirs et autres sites remarquables (Yvon KERLEGUER et Yvon GAC, mairie de Plouider, 2012) :

Situation : en haut de la côte du Salut, à l’intersection des routes de Lesneven-Brignogan et Plouider-Kerlouan, au lieu-dit Kerdivez.

Ce calvaire fut, dans un premier temps, érigé sur la place du bourg ainsi qu’en témoigne diverses cartes postales du début du XXè siècle.

Il fut ensuite remonté dans le cimetière et enfin déplacée en 1978 pour laisser la place au monument aux morts de l’entrée du cimetière, lui-même déplacé depuis.

Article du Télégramme de Brest du 5 décembre 1978 :

"La pluies battante n’a nullement empêché, dimanche matin, les habitants des quartiers de Kerdivez et de Dourmap de dresser leur nouvelle croix au sommet de la Côte du Salut.
Désolés de voir leur "Croix de Mission" en bois dévorée par les ans et les intempéries, ils ont pourvu à son remplacement. Or, au cimetière communal, existaient - ce qu’ignoraient d’ailleurs la plupart des habitants de Plouider - deux grandes croix de pierre. Ils ont obtenu, de la municipalité et du conseil paroissial, l’autorisation de déplacer la grande croix édifiée lors de la mission de 1882 et du plus pur style néo-gothique. Ils ont pris à leur charge les travaux et les frais. La générosité de la population du quartier, lors de la collecte, a prouvé qu’elle attachait beaucoup d’importance à sa "Croix".
Le socle avait été mis en place samedi dernier, mais la colonne monolithe et la croix proprement dite ont été dressées dimanche. Les femmes du quartier prirent elles-mêmes part aux travaux et déposèrent des pots de chrysanthèmes sur le socle, dès la fin de l’opération.
Ajoutons que l’association des anciens combattants et la municipalité ont une raison supplémentaire d’être favorables à cette opération. Elle leur permettra de trouver un emplacement au monument aux morts dont l’édification est projetée
".




pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce RSS

2009-2019 © memoire de Plouider - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.2.91
Hébergeur : infini.fr