| |
memoire de Plouider
Slogan du site
Descriptif du site
Concours de poésie illustrée (2ème édition)
Article mis en ligne le 28 janvier 2022
dernière modification le 2 avril 2022

par GAC Yvon

L’EPHEMERE :

Concours de poésie illustrée (2ème édition)

Dans le cadre du printemps des poètes, la Commission Culture et la Médiathèque organisent un concours de poésie illustrée pour les enfants (7 à 11ans) et les adolescents (12 à 17 ans).

Le concours a lieu du 4 février au 22 mars 2022.

- Pour honorer les poètes et valoriser le label "Village en poésie", la médiathèque et la commission culture de Plouider organisent pour la seconde année un concours de poésie destiné aux enfants de 7 à 17 ans.

- Le principe est simple : il s’agit d’écrire un poème court autour du thème de l’éphémère (ce qui est passager, qui est momentané), et de l’illustrer par un dessin, un collage ou une peinture, le tout sur un format A4.

- "Il est temps de sonder à nouveau l’éphémère, de ne pas attendre à demain. De questionner ici et maintenant la part la plus fragile, la plus secrète, la plus inouïe de nos existences", écrit l’auteure Sophie Nauleau dans le cadre du 24ème printemps des poètes.

- Il faut ensuite le déposer pour le 22 mars à la médiathèque, en mairie ou au centre de loisirs.

- "Nous avons eu beaucoup d’enfants à participer l’an passé et ceux qui n’avaient pas osé vont se lancer !" souligne Charlotte Gloanec, responsable de la médiathèque.

*************************************************

- Les résultats du concours ont été dévoilés le 26 mars 2022.

Cliquer sur la photo

Les lauréats Noha Besson (10 ans) de Plouider, Luba Scornet de Goulven (10 ans) et Alicia Bervas de Tréflez (9 ans) ont chacun reçu un livre et des friandises ainsi qu’une version de leur poème encadrée (absente sur la photo : Alice Ac’h de Goulven, 6 ans). Le livre illustré de Carl Norac, Petits poèmes pour y aller, ​où il y est écrit : Un poème, à la fois, ce n’est pas grand-chose et tout l’univers .

Il y a eu 53 participants au concours : 53 poèmes étaient remis avec une illustration, dessin ou montage. Chenilles, papillons, fleurs, mais aussi la jeunesse, la nourriture ont inspiré la créativité des jeunes poètes.
 
« L’éphémère est un thème difficile, mais on a eu beaucoup d’imagination », remarquait Charlotte Gloanec, responsable de la médiathèque.

« Il me met les idées à l’envers »
Pour la petite Alicia Bervas, le sujet a été très inspirant : « Moi, je veux prendre mon temps, faire les choses lentement, apprécier la vie, écouter mon esprit, etc. Et puis, je vais vous dire : je n’aime pas cet éphémère. Il me met les idées à l’envers. Il ne me fait même plus rire… ».

Son poème et toutes les autres œuvres sont à découvrir à la médiathèque : exposition jusqu’en mai.

************************************************

Les productions :

Noha BESSON

cliquer sur la photo
cliquer sur le texte

***********************************************

Luba SCORNET

Cliquer sur la photo
cliquer sur le texte

************************************************

Alicia BERVAS

cliquer sur la photo

***********************************************

Alice AC’H

cliquer sur la photo
cliquer sur le texte

Dans la même rubrique



pucePlan du site puceContact puceEspace privé puce RSS

2009-2022 © memoire de Plouider - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.5.39
Hébergeur : infini.fr