memoire de Plouider
Slogan du site
Descriptif du site
Le manoir de BRONDUSVAL
Article mis en ligne le 17 mars 2011
dernière modification le 19 novembre 2013

par GAC Yvon
Imprimer logo imprimer
Enregistrer au format PDF
Croix de Brondusval, portant la date de 1562

Manoir et lieu noble : propriétaires répertoriés par les aveux.
Prigent de COETMENECH, héritier de Marguerite de KERLOUAN, dame de KERROM (1496). Jacques de COETMENECH, seigneur de COETJUVAL (1515). Olivier du LOUET, héritier de Marguerite COETMENECH, sa mère (1541). Fille de Tanguy BUZIC de KERDAOULLAS (1683).

Un mémoire de la maison du Louet de Coetjunval, écrit dans la deuxième moitié du XVIème siècle par Hamon du Louet, (publié dans le bulletin de la société archéologique du Finistère, tome XXI, 1894) nous permet de nous y retrouver dans les alliances matrimoniales entre ces diverses familles. Les phrases en italique sont extraites de ce document.

Famille de KERLOUAN – KERROM.

Le manoir de Kerrom à Saint-Pol-de-Léon, où il existe également un manoir de Brondusval, est le berceau de la famille KERROM (1280 et 1305). La branche aînée de Kerrom s’est fondue dans la famille de KERLOUAN.« En l’an 1365, vivoit Guéguen Kerlouan, seigneur de Kerlouan, lequel ut un fils nommé Allain, lequel fut marié à Pezronelle de Coetivi, héritière de Hervé de Coetivi… Cet Allain en ce tems demeuroit en un sien manoir nommé Brenbuzual, et le faisoient ceux de Kerlouan résidence, avant qu’ils fussent ô ceux de Kerrom ». Cette appellation de Brenbuzual (ou encore Bruduzual) est parfois utilisée dans les registres paroissiaux de Plouider pour les dates les plus anciennes.« Cet Allain de Kerlouan et Pezronelle de Coetivi, sa femme, urent des enfants scavoir : Hervé Kerlouan, Messires Yves Kerlouan et Pierre, et des filles Alix et Mahot, et par un contrat qu’ils firent, l’aîné devoit recevoir ses juveigneurs à hommes à la coutume des nobles du païs, ce qui fut fait durant la vie de leurs père et mère, et un autre contrat aprez, en l’an 1410, dont Messire Yves eut les terres qui leur appartenoient à Kerlouan, et Pierre ut Brenbuzual, et à l’aîné demeura ce que ses père et mère avoient en l’archidiaconé d’Acre, et Alys Kerlouan fut mariée à Tangui Parcevaux… et Mahot de Kerlouan fut mariée à un nommé Guillaume Urgoaz et ut 30 livres de rente et son assiette au village du Mouster, paroisse de Plouedider. »

  • Hervé de KERLOUAN, fils d’Allain et de Pezronelle, épousa Amice KERROM, fille de Hervé KERROM et Alix PHILIPPE, héritière de KERROM après le décès « sans hoirs » de son frère Robert. Ils eurent un fils nommé Allain KERLOUAN. Puis Amice se remaria en secondes noces à Jean KERAUDY.
  • Allain KERLOUAN, fils d’Hervé et Amice, épousa Anne KEROUZERE, fille de Guillaume et Jouhanne ANDRE, sieur et dame de Kerangomarch et Tuomanoir. Ils eurent un fils Allain.
  • Allain KERLOUAN épousa Janne TOUPIN, fille de Kervenyou. En 1481, Allain était officier et conseiller du duc, sénéchal à Lesneven, Saint-Paul, Morlaix et Lanmeur. Ils n’eurent qu’une seule fille héritière et, après le décès d’Allain, Janne Toupin se remaria à Guillaume Boutouiller, « noble escuier », sieur de Keromnez. Marie, la fille d’Allain et Janne mourut « sans hoirs » et la succession de Kerlouan et Kerrom passa à Marguerite KERLOUAN, sœur aînée d’Allain, qui épousa Prigent de COETMENECH.

Famille de COETMENECH.

  • Prigent de COETMENECH, fils de Tangui et Catherine de Coatjunval, était veuf de Catherine de Langueouez (morte sans hoirs) et épousa en secondes noces Marguerite de KERLOUAN, dame de KERROM, fait rentrer dans la famille de Coetemenech les biens issus des familles de Kerrom et de Kerlouan, dont le manoir de Brondusval en Plouider. Prigent de Coetmenech fait établir son droit de propriété sur Brondusval en 1496. Prigent et Marguerite eurent un fils nommé aussi Prigent.
  • Prigent de COETMENECH, fils de Prigent et Marguerite Kerlouan, épousa Perrine de ROSNIVINEN, fille d’Allain et Janne Equitté, héritière de KERANCOET, « et urent, lesdits Prigent et Perrine, des enfans, scavoir : Prigent de Coatmenech qui mourut à la Cordellière et laissa son fils Jacques de Coatemenech mineur, lequel il avoit eu de Jeanne LEHEC, fille aînée de Lehec, et ce Jacques mourut, dont la succession vint à Allain Coatmenech, qui étoit aux ordonnances, et en s’en revenant mourut… en Poitou, dont la succession vint à Marguerite Coetmenech, sa sœur aînée  ». Marguerite avait deux sœurs qui ne laissèrent pas de descendance ; elle épousa Pierre du Louet.

Famille du LOUET.

  • Pierre du LOUET, sieur du Plaiceix (ou Plessix), fils de Jean et Françoise de la LANDE, épousa en 1508 à Dirinon Marguerite de COETMENECH, née vers 1490, héritière de Coatjunval, Kerancoet, Kerlouan et Kerrom. « Ils urent ensemble beaucoup d’enfans dont six vesquirent  ». Ce mariage fait entrer le manoir de Brondusval dans la famille du Louet : Olivier du LOUET en prend la propriété en 1541 en tant qu’hériter de sa mère Marguerite de Coetmenech.
  • Olivier du LOUET, chevalier seigneur de Coetjunval, fils aîné de Pierre du Louet, seigneur du Plessis en Dirinon, est né en 1509 et décédé le 20 février (ou 7 mars) 1549. Il épouse en 1530 Jehanne de KERGUIZIAU, dame de Quijac et de Kerguiziau, fille de Tangui et Janne Foucault (témoin au mariage : sa mère Marguerite de Coetmenech). Ils n’eurent qu’un seul fils nommé François du Louet. La mère Janne Foucault décède en août 1540 et Olivier du Louet se remarie le 5 octobre 1544 avec Anne de KERGORLAY qui décède à son tour le 6 mars 1548.
  • François du LOUET, chevalier seigneur de Coëtjunval, chevalier de l’ordre de Saqint-Michel (1570), né en août 1532 et décédé le 2 novembre 1581, épouse le 24 décembre 1557 Claude de Carné (1542-1572) puis se remarie en mai 1573 à Plounéventer avec Jeanne de Névet, veuve d’Olivier de Brézal, décédée le 13 avril 1584. Cinq enfants sont nés du premier mariage.
  • Jean du LOUET, seigneur de Kerancoët et de Coëtjunval, chevalier de l’Ordre de Saint-Michel, né le 11 septembre 1558 à Coëtjunval et décédé vers 1593, épouse le 22 janvier 1576 à Pont-Christ Marie de Brézal, dame de Coëtelant (1558-1593), fille d’Olivier et de Jeanne de Névet (seconde épouse de son père). Ils ont cinq enfants.
  • Vincent du LOUET, seigneur de Coëtjunval, chevalier de l’Ordre du Roy (avril 1603), né le 7 février 1578 à Dirinon, épouse Renée du PARC (1577-1653)

Famille BUZIT de KERDAOULAS.

Au XVIIIème siècle, le manoir de Brondusval devient la propriété de la famille du BUZIC, seigneur de KERDAOULAS à Saint-Urbain, trève de Dirinon.

  • Jean du BUZIC, chevalier seigneur de Kerdaoulas et Kerlisiry, gentilhomme ordinaire de la Chambre du Roi (1639), Chevalier de l’Ordre du Roi et de Saint-Michel (1639) a épousé le 18 février 1648 à Lesneven Jeanne GOURIO, dame de Lézireur, fille de Louis Gourio et Claude de Penmarc’h. Ils ont un fils Tanguy.
  • Tanguy Pierre du BUZIC, fils de Jean, Chevalier, né le 15 septembre 1652 à Plougastel, a épousé vers 1672 Thérèse de KERGUIZIAU. Ils ont une fille unique Gillette.
  • Gillette Urbane BUZIC de KERDAOULAS, née en 1673 au château de Kerdaoulas en Saint-Urbain (trève de Dirinon) et décédée le 16 février 1721 à Saint-Urbain, a épousé le 24 octobre 1695 au château de Kerdaoulas Charles Jean de GOESBRIAND, né en 1661 au château de la Noë verte à Plouézoch et décédé le 10 février 1709 à Kerdaoulas. Elle hérite la propriété du manoir de Brondusval en 1683 après le décès de son père et la transmet à la famille de Goesbriand.

Famille de GOESBRIAND.

  • X. de GOESBRIAND, fils de Charles et Gillette Buzic, est né le 25 mars 1700 à Dirinon et décédé le 11 juin 1782 à Saint-Urbain. Il a été ondoyé d’urgence et son nom de baptême n’a jamais été complété sur le registre. Il est Capitaine des Dragons du régiment de Condé en 1725 et termine sa carrière militaire comme Major Général des Dragons d’Egemont en 1746. Il est page de la chambre du roi, comte de Goesbriand, seigneur de Daoulas, Kerdolas, les Salles, Brondusval, Chevalier de Saint Louis.Il épouse le 20 décembre 1744 à Saint-Urbain JeanneThérèse Désirée de BEREUR, née en 1722 et décédée en 1795.
  • Christophe Marie de GOESBRIAND, fils de X. et Jeanne Térèse, né le 2 novembre 1748 à Rennes et décédé le 30 juin 1825au château de Kerdaoulas à Saint-Urbain, officier de marin, épouse Pauline Renée Marie de la BOESSIERE-LENNUIC (1763-1841). Comte de Goesbriand, chevalier de Saint-Louis, seigneur de Goesbriand, de Kardaoulas et de Creac’hbalbé, il est lieutenant des vaisseaux du Roi et lieutenant en premier des Gardes du Pavillon en 1779. Emigré lors de la Révolution, il prit part à la bataille de Quiberon. Il termine sa carrière en 1814 comme Capitaine de Vaisseau.

PREMIERES FAMILLES DE PAYSANS INSTALLEES SUR LES TERRES DE BRONDUSVAL

Les premiers couples apparaissent dans les registres avec la naissance de leurs enfants au manoir de Brondusval à la fin du XVIIème siècle. Certaines naissances et certains décès sont notés à Brondusval ou à Brondusval Bihan (ou Vian) ou petit Brondusval.

  • Le couple formé par Guillaume TOULLEC (né vers 1638 et décédé le 24 août 1701) et Catherine LE ROY (ou Roy ou Roué) a 7 enfants : Pierre, Françoise (1683), Sébastien (1684), Mathieu (1687), Marie (1689), Jeanne (1695) et Marguerite (1698).. Marie TOULLEC, fille de Guillaume, née le 11 septembre 1689, épouse le 26 juin 1706 à Plouider Claude (LE) PAPE, né vers 1671 et décédé le 4 juillet 1741 à 70 ans. Ils ont 3 enfants nés à Brondusval : Claudine (1706), François (1708) et Marguerite (1720).
  • Le couple formé par François PELLETEUR et Marie ROUDAUT, marié à Plouider le 11 janvier 1685, a 4 enfants : Claudine (1685), Hervé (1687), Catherine (1690) et Jeanne (1697).. Claudine PELLETEUR, fille de François, née le 12 novembre 1685, épouse le 29 février 1710 à Plouider Louis LE TIGREAT. Ils ont 6 enfants à Brondusval ou Brondusval Bihan : Yves (1713), Hervé (1715), Marguerite (1719), François (1722), Louis (1725), Mathurine Christophe (1727).
  • Le couple formé par Maurice (ou Morvan) BOUROULLEC, né vers 1651 et décédé le 21 mai 1721, et Magdeleine BOUEDEC a 3 enfants nés à Brondusval : Anne (1683), Marie (1685) et Jean (1688).
  • Jean BOUROULLEC, fils de Maurice, né le 3 juillet 1688 et décédé le 14 décembre 1751 à Trégouaran, épouse le 22 juin 1717 Anne LABOUS, née le 1er novembre 1686 à Plounevez-Lochrist et décédée le 26 novembre 1731 à Plouider. Ils ont 8 enfants : Jean (1718), Marie (1720), Catherine (1721), François (1723), Jeanne (1727), Louis et Yves(jumeaux, 1729) et Jean (1731). La mère Anne Labous décède dix jours après la naissance du dernier fils.
  • Jean BOUROULLEC se remarie avec Marie ROUE (ou Le Roy). Ils ont également huit enfants mais ceux-ci naissent à Trégouaran et non plus à Brondusval.
  • Le couple formé par Jean LE ROY et Marguerite PLANDART, mariés à Plouider le 24 octobre 1730 à Plouider, a 4 enfants nés à Brondusval : Marie (1732), Louise (1733), Yves (1734, au manoir), Jean (1737), puis deux autres enfants nés à Penvern (1740).
  • Le couple formé par Goulven GUENNEGAN et Marguerite ABOLIVIER, mariés le 23 mai 1730 à Plounevez-Lochrist, a 3 enfant nés à Plounevez, puis 10 enfants nés à Brondusval où le couple est venu s’installer vers 1734 : Jeanne (1735), François (1737), Marguerite (1739), Mars (1741), Marie (1742), Ollivier (1744), Anne (1746), Goulven (1748), Marie Claudine (1749) et Catherine (1751). Deux de leurs enfants restent s’installer à Brondusval après leur mariage :
  • Alain GUENNEGAN, né le 23 juin 1731 à Plounevez, épouse le 16 février 1757 à Plouider Marie PIOLOT. Ils ont 8 enfants : les deux premiers sont nés au Mouster (1758 et 1760), puis ils viennent s’installer à Brondusval où sont nés 6 autres enfants : Marie et Anonyme mâle (1762), Isabelle (1763), Goulven François Joseph (1766), André (1768) et Alain (1770).
  • Goulven, également fils de Goulven, né le 15 janvier 1748 à Brondusval, épouse Marie CANN vers 1775. Ils ont 8 enfants nés à Brondusval : Jean René et Marie (jumeaux, 1776), Marguerite (1778), Yves (1780), François (1781), Marie (1783), Marie (1788) et André (1790).
  • Le couple formé par Luc GALLIOU, né le 24 janvier 1732 et décédé le 18 janvier 1808 à Brondusval, et Jeanne ABALLEA, mariés le 22 novembre 1758, a 6 enfants nés à Brondusval : Yves (1759), Marie Anne (1762 au manoir), Michel (1763), Anne (1766), Marie (1769) et Marie (1773).
  • Anne GALLIOU, fille de Luc, née le 17 janvier 1766 à Brondusval et décédée le 4 juillet 1818 à Brondusval, épouse le 10 juillet 1779 à Plouider François TANGUY, né le 17 février 1754 à Rosalm et décédé le 6 décembre 1819 à Brondusval. Ils ont 9 enfants nés à Brondusval : Alain (1781), Jeanne (1783), Marie Jeanne (1786 au manoir), Marguerite (1788), Christophe (1790), Marie (1793), Yves (1796), Jean Marie (1799) et Marie Yvonne (1803).
  • Christophe TANGUY, fils de François et Anne Galliou, né le 14 novembre 1790, épouse Catherine THEODEN, née le4 juillet 1795 à Kerveguen et décédée le 4 juillet 1826 à Brondusval. Ils ont deux enfants nés à Brondusval : Marie Anne (1824) et Jean-Marie (1826). Catherine Théoden meurt 3 semaines après la naissance de son fils.
  • Christophe TANGUY se remarie vers 1828 avec Jeanne GOULM, née le 27 janvier 1798 à Plounevez-Lochrist et décédée le 18 février 1832 ; ils ont un fils Jacques né à Brondusval en 1829.
  • Le couple formé par Jean BRANELLEC, né le 26 décembre 1744 à Goulven et décédé le 30 novembre 1820 à Brondusval, et Marie Magdeleine TANGUY, née le 11 avril 1750 à Dourmap et décédée le 22 décembre 1815 à Brondusval, marié le 12 février 1772 à Kernouès, est allé s’installer d’abord à Goulven où est né le premier enfant Guillaume ( 1773), puis sont venus au Mouster en Plouider où sont nés leurs 8 enfants suivants dont Alain (1775) et Jean-Jacques (1778). Ces trois enfants se sont installés par la suite à Brondusval :
  • Guillaume BRANELLEC, né le 7 février 1773 à Goulven et décédé le 1er février 1850 à Plouider, a épousé vers 1795 Jeanne Françoise CAER, née vers 1779 et décédée le 16 août 1845 à Plouider. Ils ont eu des enfants nés au Mouster, puis à Trégoarant et leur dernière fille Marie Jeanne est née le 6 juin 1823 à Brondusval.
  • Alain BRANELLEC, fils de Jean, né le 21 novembre 1775 et décédé le 4 août 1819 à Brondusval, a épousé le 24 janvier 1809 à Plouider Renée LE MEN, née le 4 décembre 1782 à Saint-Frégant et décédée le 28 octobre 1842 à Plouider. Ils ont eu 4 enfants nés à Brondusval : Yves (1810), Marie et Hervé (jumeaux en 1812) et Marie Catherine (1817).
  • Jean-Jacques BRANELLEC, fils de Jean, né le 25 janvier 1778 et décédé le 22 novembre 1854 à Brondusval, a épousé le 16 octobre 1804 à Plounevez-Lochrist Marie Augustine LE ROY, née le 19 octobre 1789 à Tréflez et décédée le 6 septembre 1819 à Brondusval. Ils ont eu 3 enfants nés à Brondusval : Marie Jeanne (1810), Jean Marie (1813) et Yves (1815).
  • Marie Jeanne BRANELLEC, fille de Jean Jacques, née le 31 décembre 1810 et décédée le 4 août 1886 à Brondusval, a épousé Guillaume LE ROY, né le 23 août 1804 à Guélétré et décédé le 23 août 1861 à Brondusval. Ils ont eu 7 enfants nés à Brondusval : Jean François (1832), Marie Augustine (1836), Jeanne (1838), Didier (1841), Anne Louise (1844), Henry Marie (1848) et Jean Jacques Yves (1855).
  • Marie Augustine LE ROY, fille de Guillaume, née le 18 avril 1836 à Brondusval, a épousé le 22 octobre 1856 à Plouider Jean PIRIOU, né le 6 mars 1823 au manoir de Lanvrain à Goulven. Ils ont eu 11 enfants à Brondusval : Jean Marie (1857), Jean François (1859), Marie Yvonne (1861), Didier (1863), Marie Jeanne (1865), Marie Agathe (1867), Anne Catherine (1869), Marguerite (1872), Joseph Ambroise Marie (1873), Yves Marie (1875) et Marie Francine (1878).
  • Marie Jeanne LE ROY (ou ROUE), fille de Guillaume, née le 24 juin 1838 à Brondusval, a épousé le 16 janvier 1866 à Plouider Jean MEVEL, né le 19 mars 1835 à Tréflez. Ils ont eu 3 enfants à Brondusval : Anne (1866), Angèle Marie (1869) et Marie Jeanne Louise (1874).
  • Anne Louise LE ROY (ou ROUE), fille de Guillaume, née le 18 février 1844 à Brondusval, a épousé le 28 janvier 1869 à Plouider Jean Marie TALABARDON, né le 24 mars 1844 à Plounéventer. Ils ont eu 1 fils à Brondusval : Jacques Marie en 1875.

Sources :
- Archives départementales et B.S.A.F.
- Registres paroissiaux et d’état civil de Plouider.

Forum
Répondre à cet article

Dans la même rubrique



pucePlan du site puceContact puceMentions légales puceEspace rédacteurs puce

RSS

2009-2017 © memoire de Plouider - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.84.19
Hébergeur : infini.fr